Un humoriste bruxellois invite Alain Destexhe à la mosquée

Le député bruxellois et sénateur MR Alain Destexhe se doutait-il des remous que susciterait son récent post Facebook ? Il s’était irrité mardi de voir une femme voilée interviewée par la RTBF, le jour de la fête nationale.

J. Th.
20140526 - BRUSSELS, BELGIUM: Alain Destexhe arrives for a meeting of MR French-speaking liberal party in Brussels after yesterday's federal, regional and European elections in Belgium, Monday 26 May 2014. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ
20140526 - BRUSSELS, BELGIUM: Alain Destexhe arrives for a meeting of MR French-speaking liberal party in Brussels after yesterday's federal, regional and European elections in Belgium, Monday 26 May 2014. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ ©BELGA

Après ses propos sur une femme voilée, le sénateur MR a été invité à visiter une mosquée par un humoriste bruxellois.

Le député bruxellois et sénateur MR Alain Destexhe se doutait-il des remous que susciterait son récent post Facebook ? Il s’était irrité mardi de voir une femme voilée interviewée par la RTBF, le jour de la fête nationale. Depuis que le libéral s’est plaint que "la seule personne interrogée" par la chaîne de télévision publique, dans le cadre des festivités du 21 juillet, soit une femme voilée, les réactions n’ont pas arrêté de s’enchaîner.

Le lendemain, Alain Destexhe en avait d’ailleurs remis une couche, accusant la RTBF " d’aller contre la cohésion nationale". "Mon indignation aurait été la même si un juif coiffé d’une kippa ou un prêtre portant une croix avait été à la place de cette femme", assurait-il, dans nos pages.

Si, contrairement à ce qu’affirmait Alain Destexhe, les différents reportages de la RTBF consacrés à la fête nationale comptaient plus qu’un seul intervenant, le député MR s’est très rapidement fait recadrer pas son président de parti, Olivier Chastel, lequel a jugé ses propos "inappropriés ".

Le libéral a surtout reçu, toujours via les réseaux sociaux, une proposition pour le moins surprenante de la part d’Abdel, un humoriste bruxellois d’origine marocaine. Dans une vidéo postée mercredi soir sur sa page Facebook et déjà visionnée plus de 22.000 fois (voir ci-dessous), Abdel propose ainsi à Alain Destexhe de l’accompagner… à la mosquée. "Cela se passera sans journaliste et je ne dirai pas où on ira car je ne veux pas qu’il en tire profit médiatiquement. Je veux juste qu’on parle entre hommes et l’écouter pour essayer de comprendre pourquoi il a tenu ces propos", explique Abdel.

De son côté , le politicien ixellois s’est agacé jeudi d’être encore interviewé sur le sujet, estimant l’affaire close. "J’ai en effet accepté cette offre et on ira le vendredi de la semaine prochaine. Je n’en fais pas une histoire puisque j’aime les musulmans. Mais si cela peut aider à apaiser cette polémique, tant mieux".



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be