Charles Michel après la fusillade du Thalys: "Nous devons peut-être adapter Schengen"

Le Premier ministre Charles Michel consultera ses collègues des pays voisins au sujet d'une adaptation de l'accord de Schengen.

BELGA
Charles Michel après la fusillade du Thalys: "Nous devons peut-être adapter Schengen"
©BELGA

Le Premier ministre Charles Michel consultera ses collègues des pays voisins au sujet d'une adaptation de l'accord de Schengen, qui garantit la libre circulation des personnes, a-t-il déclaré samedi soir au journal télévisé de Eén. 

"L'accord de Schengen est important pour notre économie et nos ressortissants, mais nous sommes maintenant confrontés à de nouvelles menaces en Europe et donc nous allons peut-être devoir aller vers une adaptation et de nouvelles règles lors de contrôles des identités et des bagages", a indiqué Charles Michel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be