La lettre de Charles Michel aux "héros" du Thalys

Charles Michel a écrit une lettre de remerciement aux passagers américains et britannique qui sont intervenus lors de l'agression à bord d'un train Thalys vendredi. Voici le contenu du message du Premier ministre.

Belga
La lettre de Charles Michel aux "héros" du Thalys
©Belga

Charles Michel a écrit une lettre de remerciement aux passagers américains et britannique qui sont intervenus lors de l'agression à bord d'un train Thalys vendredi.

"Votre courage a empêché la perte de vies innocentes", écrit le Premier ministre. Le tireur a été maîtrisé vendredi soir par un groupes d'amis américains, parmi lesquels deux militaires, aidés d'un Britannique. Ils ont été qualifiés de héros par les autorités françaises et Barack Obama et seront décorés d'une médaille. Une procédure en vue de leur attribuer un titre honorifique a également débuté en Belgique.

"Je souhaite exprimer toute ma gratitude face à votre bravoure et votre détermination durant les événements tragiques à bord du train Thalys vers Paris le 21 août. Votre courage a empêché la perte de vies innocentes. Le peuple belge est fier de votre sagacité et de votre rapidité lors de cet acte altruiste."

La lettre de Charles Michel aux "héros" du Thalys
©AFP


Les voyageurs doivent compter sur des "contrôles aléatoires des bagages"

Des "contrôles aléatoires des bagages" vont être effectués dans les trains internationaux, après l'agression armée survenue vendredi soir à bord d'un Thalys. La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant demande aux voyageurs "de tenir compte de cette mesure et de se présenter à temps sur les quais".

Les fouilles aléatoires pour les trains internationaux auront lieu dès dimanche matin, ajoute Nathalie Pierard, porte-parole de la SNCB. Celle-ci précise par ailleurs que les contrôles renforcés concerneront les gares internationales mais aussi toutes les gares où passent les trains internationaux vers l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et le Luxembourg. Il s'agit d'une collaboration avec la police fédérale, la police des chemins de fer et Sécurail.


Hollande a "remercié chaleureusement" Obama 

Le président François Hollande a "remercié chaleureusement" samedi son homologue américain Barack Obama pour "la conduite exemplaire" de certains citoyens américains qui ont permis d'empêcher un carnage à bord du Thalys Amsterdam-Paris, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

Lors d'un entretien téléphonique en fin d'après-midi, "les deux présidents ont renouvelé leur détermination à combattre ensemble la violence et le terrorisme sur tous les fronts", ajoute l'Elysée.

Le chef de l'Etat "a remercié chaleureusement" Barack Obama "pour la conduite exemplaire des citoyens américains qui ont empêché un acte extrêmement grave dans le train Thalys (vendredi) soir".


Les "héros" seront reçus à l'Elysée

François Hollande recevra lundi à 09H00 à l'Elysée "les citoyens américains, français et britannique" ayant permis d'éviter un carnage à bord du train Thalys Amsterdam-Paris, a annoncé samedi à l'AFP l'entourage du président de la République.

M. Hollande a également invité les chefs du gouvernement belge, Charles Michel, et néerlandais, Mark Rutte, ainsi que l'ambassadrice des Etats-Unis en France, Jane Hartley, à cette réception à laquelle assisteront le Premier ministre Manuel Valls et les ministres Laurent Fabius (Affaires étrangères), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Alain Vidalies (Transports), a-t-on précisé.

Sont également conviés le président de la SNCF Guillaume Pépy, l'ambassadeur de Grande-Bretagne en France, Peter Ricketts, des élus locaux ainsi que des représentants des services de secours qui sont intervenus après l'attaque, a-t-on ajouté.

L'entourage du chef de l'Etat n'a indiqué ni le nombre, ni les noms des passagers qui seront reçus, le Français - qui est "intervenu en premier", selon M. Cazeneuve - souhaitant pour l'heure conserver l'anonymat.

Trois passagers américains ont maîtrisé le tireur dans le Thalys: Alek Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sadler (respectivement 22, 23 et 23 ans). Le Britannique qui est intervenu, Chris Norman, est un consultant britannique de 62 ans. Le Français, dont on ignore donc le nom, est un employé de banque de 28 ans vivant aux Pays-Bas.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be