Alerte de niveau 3 à Bruxelles: Les métros rouverts totalement dès vendredi matin

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace a décidé de réduire le niveau de la menace qui pèse sur Bruxelles. Tout le pays est donc désormais en "alerte 3", ce qui signifie que la menace est "possible et vraisemblable". Le niveau 4 représentait lui une menace "sérieuse et imminente.

Rédaction

"La menace reste sérieuse, mais son caractère imminent n'est plus présent de la même manière", a indiqué jeudi soir le Premier ministre Charles Michel, à l'issue d'une réunion du conseil de sécurité, pour expliquer l'abaissement à trois du niveau de la menace pour Bruxelles par l'Ocam. Le niveau trois signifie une menace possible et vraisemblable, a rappelé le Premier ministre.

Concrètement, selon les recommandations du centre de crise suivies par le gouvernement, la présence policière et militaire sera adaptée de manière progressive, le métro sera rouvert complètement dès vendredi à 6h00 et les grands événements seront analysés au cas par cas. Ceux-ci seront soit maintenus avec des mesures particulières, reportés ou annulés, mais il n'y a plus de démarche générale.

La présence de policiers aux abords des écoles, et militaires sera donc également maintenue, mais adaptée progressivement. "Les effectifs détachés à Bruxelles le seront encore pour quelques jours", précise le ministre-président Rudi Vervoort. "Il y a une forme de soulagement, c'est une bonne nouvelle, mais il faut rester vigilant."

Enfin, le numéro 1771 du centre de crise est maintenu afin de répondre aux questions de la population.

L'Ocam continue à analyser la situation en permanence, a souligné le Premier ministre, insistant sur le fait que l'organe prenait ses décisions en toute indépendance, sans "aucune immixtion du conseil de sécurité".

"Nous mettrons tout en oeuvre pour revenir à une vie normale aussi vite que possible", a conclu M. Michel, précisant qu'il n'avait "pas le droit" de détailler les raisons factuelles qui ont amené à l'abaissement du niveau de la menace à 3 dans la capitale.


Le réseau STIB entièrement opérationnel

Le Conseil Régional de Sécurité de Bruxelles, élargi aux 19 bourgmestres de la capitale se réunira vendredi matin, pour permettre à la Région de reprendre un rythme de vie habituel, tout en restant vigilant, a affirmé jeudi soir le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort à l'issue du Conseil National de Sécurité auquel il a pris part. Celui-ci a confirmé la réouverture complète du réseau bruxellois de transport en commun, vendredi, mais dans sa configuration horaire de jeudi, soit de 6h à 22h. "Je réunirai ce vendredi matin un Conseil régional de sécurité élargi aux dix-neuf bourgmestres afin de prendre toutes les dispositions nécessaires qui permettront à la Région de retrouver le rythme et le dynamisme qu'on lui connaît habituellement" a annoncé le ministre-président, bruxellois à la sortie du Conseil national de Sécurité.

Rudi Vervoort a rappelé que malgré l'abaissement du niveau de menace, "il importe néanmoins de rester vigilant sur tout le territoire de la Région bruxelloise".

Cette baisse a pour effet immédiat la réouverture complète, vendredi, du réseau de transports en commun de la STIB (toutes les stations seront desservies), mais dans le créneau horaire en vigueur depuis quelques jours, à savoir de 6h à 22h.


Les écoles invitées à maintenir encore vendredi les mesures internes de sécurité

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles préconise aux écoles et crèches bruxelloises de maintenir encore demain/vendredi les mesures de sécurité interne en vigueur depuis mercredi, malgré l'abaissement par le Conseil national de sécurité du niveau d'alerte. "Dans l'attente des recommandations du centre de crise en matière de mise en œuvre de l'abaissement de la menace, les directions des établissements de l'ensemble des niveaux d'enseignement et les crèches sont invitées à maintenir, ce vendredi, les mesures prises par recommandations en matière de sécurité interne", indique jeudi soir le gouvernement dans un communiqué.

"Les mesures ajustées à la diminution de la menace au niveau 3 seront communiquées demain (vendredi)", ajoute le gouvernement francophone.

Celui-ci dit dans ce communiqué "prendre acte" de la décision du Conseil national de sécurité de rabaisser le niveau d'alerte dans la capitale et de mettre en place des mesures de sécurisation adaptées aux situations









Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be