Voici le parcours de Salah Abdeslam, le "logisticien en chef" soupçonné des attentats de Paris, avant le 13 novembre

Quels ont été ses points de passages? Par où a transité l'homme le plus recherché d'Europe avant les sinistres événements qui ont ont frappé la capitale française? Entre la frontière autrichienne ou encore un passage en Grèce, les voyages de Salah s'assimilent à un parcours de nomade.

Rédaction en ligne
Voici le parcours de Salah Abdeslam, le "logisticien en chef" soupçonné des attentats de Paris, avant le 13 novembre
©IPM

Quels ont été ses points de passages? Par où a transité l'homme le plus recherché d'Europe avant les sinistres événements qui ont ont frappé la capitale française? Entre la frontière autrichienne ou encore un passage en Grèce, les voyages de Salah s'assimilent à un parcours de nomade.

Celui qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international aurait copieusement bourlingué en Europe en amont du vendredi 13/11. C'est du moins ce qu'affirment nos confrères de RTL France. Selon eux, l'homme serait tout d'abord passé par la Grèce au mois d'août dernier. Le 4/8, Abdeslam est contrôlé en territoire héllénique alors qu'il embarque en voiture sur un ferry à destination du port de Bari, en Italie.

Il aurait été accompagné d'Ahmed Dahmani, soupçonné d'avoir participé à des repérages avant les attentats parisiens, dans cette traversée à bord d'une Renault Mégane.

Un mois plus tard, le 9 septembre, l'ennemi public numéro 1 passe la frontière autrichienne, où il est contrôlé, pour ensuite filer vers la Hongrie à bord d'un véhicule loué en Belgique. D'après RTL, à ce moment là, deux individus l'accompagnent, mais les enquêteurs n'ont pas encore pu déterminer leur identité. Faisaient-ils partie du commando terroriste d'il y a plus de quinze jours?

La question demeure mais avec ces nouveaux éléments, Salah Abdeslam se présente comme le logisticien en chef du réseau. Rappelons que c'est également lui qui s'était chargé de récupérer les détonateurs début octobre en région parisienne, de louer à son nom les deux voitures servant aux exactions et de trouver un logement aux terroristes.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be