Le chagrin des Belges: les internautes se sont exprimés sur DH.be

DH.be invitait ceux qui le souhaitaient à s'exprimer ce midi après la minute de silence. Des témoignages, des interrogations, de belles paroles, des mots pour les victimes et leur famille. En voici quelques-uns.

La rédaction

DH.be invitait ceux qui le souhaitaient à s'exprimer ce midi après la minute de silence.

Après le drame qui a frappé notre pays ce 22 mars, il est logique pour certains d'avoir besoin de s'exprimer. Malheureusement, nous avons été obligés de couper l'accès aux commentaires en dessous des articles vu qu'il nous est impossible de les modérer en ce moment. C'est pourquoi, après cette minute de silence nationale en hommage aux victimes, DH.be a ouvert un chat l'espace d'une heure pour que les internautes puissent témoigner leur tristesse, leur soutien ou même leur colère. Voici quelques réactions.


Quelque chose s'est brisé (Nathalie)

Je sens que quelque chose c'est brisé hier, une insouciance, un sentiment de 'pas possible chez nous...'. Je suis désolée pour ma fille, pour ses enfants, j'aurais voulu qu'ils connaissent un monde tout différent (sans angélisme). Il y a à présent à Bruxelles une génération attentat...et on s'en serait bien passé. Aujourd'hui la tristesse a pris le pas même sur ma haine, demain plus jamais rien ne sera plus pareil....


Je n’accepte pas que l’on associe ma religion à ces actes barbares (Latifa)

Je suis belge, européenne et musulmane. Mon grand-père, qui est marocain, s’est battu pour que nous puissions jouir d’une Europe libre, puissante et pacifiée. Je n’accepte pas que l’on associe ma religion à des actes barbares comme ceux d’hier ou de Paris. Ce que certains criminels font n’est pas fait en mon nom ni au nom de l’Islam ni au nom du reste de la communauté musulmane.


Nous pleurons ensemble, nous vaincrons ensemble ! (Xav)


Ce qui arrive à la Belgique n'est pas juste ! (Aline)

Depuis les atrocités survenues hier soir, mon cœur est à Bruxelles. Il y a 5 ans, j'ai débarqué en Belgique, Bruxelles plus précisément, pour y trouver une capitale joviale, accueillante, souriante et juste caractérisée par sa gentillesse. Faire mes études à Bruxelles m'a fait le plus grand des biens et ça a été un honneur pour moi d'apprendre à connaitre les Belges de plus près. Ce qui arrive à la Belgique n'est pas juste!!! Restons unis face à ces monstres inhumains!!! "Bruxelles est une petite métropole flamboyante, colorée, excitante, accueillante, parfois capricieuse, mais tellement libre. Cette ville vous accueille comme vous êtes, vous donne tout, ne vous demande rien, ne vous impose rien, et vous laisse repartir quand vous êtes prêt à vivre d'autres aventures." - Une vie de Pintade à BXL.


Je travaille avec des musulmans et je ne peux m'empêcher de penser à ce qu'ils vont subir (Yan)

Je suis aujourd'hui, et depuis hier, triste et déprimé. On ne doit pas céder à la haine ou la colère mais je n'arrive pas à rester calme. Je travaille avec des musulmans et je ne peux m’empêcher de penser à ce qu'ils vont subir à cause d'autres idtiots ! Ces chers collègues m'ont montrer un Islam tolérant, aimant, acceptant. Je suis catholique et nos échanges sont toujours riches tant dans les similitudes que dans les différences. Aujourd'hui je pleure pour Bruxelles, pour les victimes de l'attentat et les futurs victimes des amalgames...


On doit continuer à vivre afin de ne pas tomber dans leur piège; Viva la liberté vive la Belgique (Mourad)


Comment est-ce que je peux faire pour ne pas empirer la situation (Sébastien)

Je suis fort attristé par les attentats et je suis de tout coeur avec les familles des victimes. Cependant, je tiens à préciser que je suis totalement contre toute mesure qui viserait à discriminer ou mettre en place une surveillance globale. Ceci ferait de facto, de chaque citoyen de ce pays, un terroriste potentiel. La question qui reste ouverte, est, comment est-ce que JE peux faire pour ne pas empirer la situation, et qu'est ce que les politiques (qui sont censés nous représenter) pourraient faire ? La réponse la plus équilibrée me semble-t-il, pour les politiques est de résoudre les vrais problèmes du pays (économique, répartition des richesses, santé, ...) et de faire comme la Norvège l'a fait avec Breivik, c'est à dire ne rien faire. Je les invite donc à se poser les bonnes questions, même si ça nécessite d'aborder des sujets qui fâchent ou d'écorner son image politique. Qu'est-ce qui a fait que des êtres humains ont pu commettre des actes aussi immondes ? Quelle est la responsabilité de chacun de nous dans ces attentats ? En insultant quelqu'un, en l'humiliant, et tous les autres traitements dégradants auxquels nous sommes confrontés tous les jours, on ne fait que du mal autour de soi. On peut tous devenir meilleurs avec nous-mêmes d'abord, avec les autres ensuite. Comme le disait Matthieu Ricard dans son plaidoyer pour l'altruisme, l'homme n'est pas un loup pour l'homme, et il démontre bien qu'il n'est PAS naïf de croire qu'on ne va pas se faire tuer à chaque coin de rue, que tout le monde va se mettre à essayer d'exploiter tout le monde, et que même sans un arsenal juridique compliqué le monde ne vas pas se transforme en chaos (que du contraire même).

On n'est pas en guerre, le simple fait de leur accorder du temps cerveau et de la peur ne fait que les renforcer... Donc regardons chacun en nous, comment devenir plus sage et ne pas blesser autrui, c'est ça notre plus grande responsabilité après ces actes barbares...


Tomber dans la haine, c'est leur donner victoire (Virginie)

Tomber dans la haine c'est leur donner victoire, ne nous pointons pas du doigts les uns les autres, prions pour nos victimes, leurs familles, et dans quelques jours demandons des comptes à notre gouvernement qui laisse des personnes fichées comme radicalisées, en liberté, qui laisse des gens partir en Syrie et revenir.


Aujourd'hui, nos guerres nous reviennent au visage (Kévin)

On a mis le monde à feu et à sang et aujourd’hui, la tempête qui se lève emmène des braises jusque chez nous. Aujourd’hui, nos guerres nous reviennent au visage et certains de nos malheureux enfants innocents ont perdu la vie à Bruxelles, à Paris,... On va les pleurer, on va faire quelques amalgames, on va surtout adopter quelques mesures sécuritaires et liberticides en plus, et tout continuera comme avant… sauf qu’on aura fait un pas de plus vers le fascisme. Mais un jour, ce ne sont plus des braises qui nous arriveront. Un jour toute notre maison va brûler. Ce jour-là, il sera malheureusement trop tard et cela me fait chier car j’ai des enfants et j'ai peur pour eux et pour leur avenir!!!!!!!


Ceux que je dénonce ne représente peut-être que 5 % des habitants de cette planète (Frédéric)

J'ai deux enfants. Que deviendront-ils dans ce monde où l'obscurantisme, la médiocrité, la bêtise et la haine prennent le pas sur l'Humanité, l'intelligence et l'amour. On ne peut pas en vouloir aux Hommes, mais quelques-uns posent vraiment beaucoup de problèmes à l'Humanité. Que tous ceux qui ne vivent que pour leur religion, ou l'argent, ou le pouvoir fassent leur examen de conscience, car ils sont tous un peu terroristes... Ceux que je dénonce ne représente peut-être que 5 % des habitants de cette planète mais sont une honte pour la race humaine. Que devrait penser un observateur extra-terrestre du spectacle pitoyable que nous livrons comme espèce dite "intelligente"... Si son envie est belliqueuse à notre égard, qu'il ne fasse rien. Il n'a qu'à attendre. Nous finirons bien par disparaître, trop cons que nous sommes pour vivre en harmonie.


Ils se noieront dans nos larmes (Bonnie lachineuse)

Contre votre haine, vos bombes et vos kalach, la plupart d'entre nous n'ont que des larmes... mon souhait est qu'un jour ces larmes versées soient le torrent dans lequel vous vous noierez....


J'espère que la Belgique restera le même pays (Loïc)

Belge, parti au Vietnam quelques mois, j'ai fait la minute de silence sur le coup de 12h, heure belge, seul debout dans ma chambre. En temps normal, ça aurait fait pitié à voir mais je voulais le faire et accompagner mes 11 millions de compatriotes durant cette minute! Et là je n'espère qu'une chose: qu'en revenant dans 3 mois, la Belgique sera toujours le même pays que celui que j'ai quitté il y a peu. #ILoveYouBelgium


L'union fait la force (Sandra)

De tout coeur avec les victimes et leurs familles.... Nous vainquerons ensemble cette cruauté... L'union fait la force et est la devise de notre pays.


Prenez soin de vous (Marthe)

Du Québec à Bruxelles, personne n'est à l'abri de ces attentats et personne ne peut réellement prévoir où ces désaxés frapperont la prochaine fois... Prenez soin de vous !


On doit continuer à vivre normalement (Serena)

Ma petite fille qui est à l'ULB m'a dit "mamie j'ai peur je ne comprends pas ce qu'ils veulent, j'ai l'impression de vivre dans un autre siècle". Je lui ai répondu qu'on doit continuer à vivre normalement, mais nos politiciens doivent comprendre la situation, on n'a pas l'impression qu'ils savent quoi faire!


Le Belge, il sait surtout aimer (Frédérique)

Le Belge, il est comme ça, il boit de la bière et sait pourquoi. Il te dit tantôt, oufti, ah wè, et trou d'uc, parfois même en une phrase. Il dessine des petits bonhommes bleus, des Tintin, Milou et même un gros chat, tu ne comprendrais pas. Mais le Belge, il sait surtout aimer. Oui, il aime à crever, même une grosse biesse comme toi, il ne peut la détester. Et le Belge, s'il est armé, c'est d'autodérision, d'humour con qui troque les larmes contre un rire gras, vrai. Ça non plus, tu ne comprendrais pas. Bref, le Belge il ne sait faire que ça : vivre, rire, boire, aimer et baiser. Le Belge, c'est moi, Johnny la frite, ma famille, François l'embrouille, l'homme qui pisse, mes amis et même un roi comme dans le jeu de cartes. Il t'emmerde le Belge, toi, tes pétards et ton ode à la mort. Je viens de voir le Manneken Pis et figure-toi que c'est sur toi qu'il pisse fièrement aujourd'hui.




Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be