Attentats de Bruxelles: l'explosif utilisé par les terroristes est baptisé la "mère de satan" (INFOGRAPHIE)

Le parquet fédéral a confirmé ce mercredi qu’une bombe de très grande puissance n’a pas explosé dans le hall des départs de Brussels Airlines.

M. Ka.
Attentats de Bruxelles: l'explosif utilisé par les terroristes est baptisé la "mère de satan" (INFOGRAPHIE)
©Belga

Le parquet fédéral a confirmé ce mercredi qu’une bombe de très grande puissance n’a pas explosé dans le hall des départs de Brussels Airlines. 

Lors de la perquisition menée à Schaerbeek, ce sont 15 kilos d’explosifs qui ont été retrouvés dans l’immeuble occupé par le commando. Une quantité qui aurait pu faire sauter tout le pâté de maisons.

Les enquêteurs ont également trouvé une importante quantité de produits chimiques. En l’occurrence, de l’acétone et de l’eau oxygénée. Deux des ingrédients qui entrent dans la recette de fabrication de l’explosif préféré des djihadistes, le TATP.

Cela fait plusieurs années déjà que cet explosif artisanal est utilisé par les djihadistes qui l’appellent la "mère de satan". Il est particulièrement redoutable car il est aussi puissant que le TNT (la bonne vieille dynamite) mais beaucoup plus simple à fabriquer, pour autant que l’on arrive à se procurer des quantités suffisantes de produits. Une fois les ingrédients liquides mélangés, il se produit une réaction de cristallisation. 

Une réaction chimique très instable et très dangereuse. Celui a qui a fabriqué les bombes de Bruxelles devait vraiment maîtriser la technique de fabrication de cet explosif pour arriver à produire autant de bombes et de manière aussi stable.

Autre avantage de cet explosif: sa simplicité d’allumage. Un détonateur n’est pas nécessaire. Un simple interrupteur produisant une étincelle au départ d’une pile suffit.

Attentats de Bruxelles: l'explosif utilisé par les terroristes est baptisé la "mère de satan" (INFOGRAPHIE)
©DH


Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be