Le principe de la tirette : une fois pour toutes, voici comment ça marche

Le système permet de fluidifier la circulation lors de rétrécissement de voirie.

Le système permet de fluidifier la circulation lors de rétrécissement de voirie.

Le système permet de fluidifier la circulation lors de rétrécissement de voirie… à condition qu’on respecte scrupuleusement son fonctionnement. Explications.

Lorsqu’une chaussée passe de deux à une bande, le conducteur (2 sur l’infographie) qui circule sur la bande libre doit, en premier, laisser s’intercaler un conducteur de la bande qui disparaît (1). Le conducteur qui le suit (4) doit faire de même avec celui qui suit le conducteur 1. Et ainsi de suite.

Tirette
©IPM

Lorsque trois voies de circulation sont réduites sur celle du milieu, le conducteur de la bande de droite doit s’insérer en premier, suivi du conducteur de la bande de gauche, avant que celui du milieu puisse passer.

Il est important, pour les automobilistes qui doivent se rabattre, d’aller jusqu’au bout de l’obstacle pour profiter de la capacité maximale de la chaussée. S’insérer à la fin d’une file ou au milieu est considéré comme une infraction.

Le principe de la tirette ne s’applique que lorsqu’une bande de circulation est fermée et à condition que la circulation soit fortement ralentie. Pas de tirette à une vitesse normale.

Le principe de la tirette ne s’applique pas avec les bandes de lancement sur l’autoroute. Le cédez le passage reste de mise. Idem partout où des panneaux régissent les règles de priorité.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be