Voici ce qui unit les 10 communes de la côte belge

Les stations balnéaires sont avant tout concurrentes. Mais quelques circuits les relient.

Charlotte Mikolajczak
Voici ce qui unit les 10 communes de la côte belge

Les stations balnéaires sont avant tout concurrentes. Mais quelques circuits les relient.
Elles sont dix communes à se partager les 67 km de côte. En comptant les anciennes entités ou les quartiers ayant pris de l’importance au point d’avoir un petit centre-ville, on double la mise : 20 stations balnéaires dignes de ce nom !

Mais surtout… 20 rivales qui se vouent une saine mais non moins vraie concurrence. Car si elles se partagent la même appellation "côte" (belge ou flamande, c’est selon), le même littoral et la même mer du Nord, elles doivent aussi se partager les mêmes touristes, les mêmes candidats à la seconde résidence, voire les mêmes résidents.

Et tout est bon pour les attirer dans leurs filets : réserves naturelles (du Westhoek, d’Uitkerke ou du Zwin), golfs (à Knokke, au Coq et à Coxyde), casinos (à Knokke, toujours, Ostende et Blankenberge), carnavals et festivals, championnats et autres courses de voile, concours de danse ou de construction de châteaux de sable, vastes projets immobiliers (un peu partout, principalement peut-être à Ostende et Coxyde), nombreuses résidences-services, absence d’additionnels communaux (Knokke, Coxyde et La Panne), etc.

En tram, à vélo ou à pied

Derrière leur rivalité, il y a une régie commune du tourisme au niveau provincial, Westtoer, qui se plaît à considérer la côte belge comme un tout unique. Et si elle met en avant ce qui fait l’originalité de chacune des plages, elle vend aussi ce qui fait leur unité. Comme… "le tram du littoral", sourit Dirk Marteel, directeur de la communication, "de Knokke à La Panne, avec vue sur mer ou sur la route Royale (68 arrêts, différentes formules dont une carte valable sept jours, NdlR)." Un tram qui, à l’heure où l’on parle de mobilité douce et de climat, est passé du stade d’attraction touristique à celui de plus rapide moyen de transport côtier (parking inclus).

"Mais on peut aussi parcourir tout le littoral à vélo", ajoute-t-il. "Le réseau cyclable a été récemment réaménagé avec de nouvelles pistes cyclables et jonctions, de nouveaux points d’intersection et tronçons." Entre autres itinéraires inédits, il y a, avec vue sur mer, les digues de La Panne à Nieuport-les Bains et la promenade Albert Ier à Ostende, et, à l’abri du vent, le tronçon en deuxième ligne entre Middelkerke et Raversyde. Quatre cartes couvrent la province (Le Littoral, le Brugse Ommeland, le Westhoek et la région de la Lys), vendues à la pièce 8 euros ou en coffret à 25 euros, accompagnées d’un livret comprenant dix suggestions d’itinéraires. Pour les amateurs de balades et de randonnées, les dix communes de la côte se relient aussi à pied. "Chacun peut concocter son propre itinéraire en utilisant les 140 points de jonction balisés", poursuit Dirk Marteel. La carte coûte 6 euros et est également vendue sur le site de Westtoer. À faire en plusieurs circuits (près de la moitié des arrêts du Tram du Littoral se situent d’ailleurs sur un tronçon de la Randonnée du Littoral ou à proximité) ou en un long week-end, avec des haltes gourmandes et reposantes. Westtoer pointe d’ailleurs l’ouverture, en juin, de deux nouveaux hôtels : le Cocoon à Ostende (ex-Hotel Acces rénové) ou le C-Hotel à La Panne (ex-hôtel Continental).

Photogéniques

Au-delà des chemins de traverses, il y a d’autres circuits qui lient les dix communes. Comme le parc des anciennes sculptures des six éditions du Beaufort. Soit 31 œuvres d’art installées sur la plage, le long de la digue, en bordure du chenal ou dans les parcs, toutes reliques de la Triennale d’art du littoral créée en 2003. Comme, aussi, et c’est nouveau depuis cette année, les hotspots photographiques préférés de dix ambassadeurs de la côte, concrétisés par un énorme cadre photo arborant une citation de celui qui l’a élu. Idéal pour se prendre en photo, devant un "joli coin de mer". Un pour… chacune des dix communes pour ne pas faire de jalouses.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be