Charles Picqué (PS) : "La N-VA doit envoyer le signal qu’ils sont prêts à payer un prix socio-économique en échange de leur confédéralisme"

L'ancien ministre-président bruxellois, le socialiste Charles Picqué estime qu'il ne pas impossible que le PS et la N-VA négocient ensemble la formation d'un gouvernement fédéral. Il ne croit pas en une coalition son majorité flamande. " Je pense qu’il est préférable de parler d’une réforme de l’État et de ne pas éviter les problèmes."

AdM
Charles Picqué (PS) ne ferme pas la porte au confédéralisme: "La N-VA doit envoyer le signal qu’ils sont prêts à payer un prix socio-économique en échange"
©BAUWERAERTS DIDIER