Catherine Fonck (CDH) sur l’allongement du délai pour l’IVG à 18 semaines: "La loi va trop loin, on va avorter des foetus viables!"

Le CDH et le CD&V voteront contre l’allongement du délai de l’IVG. Catherine Fonck (CDH) estime que la loi va trop loin.

AdM
Catherine Fonck (CDH) sur l’allongement du délai pour l’IVG à 18 semaines: "La loi va trop loin, on va avorter des foetus viables!"
Le CDH et le CD&V voteront contre l’allongement du délai de l’IVG. Catherine Fonck (CDH) estime que la loi va trop loin.

Plusieurs partis politiques s’opposent à l’allongement du délai d’IVG. C’est le cas de la N-VA et du Vlaams Belang mais aussi du CDV. Le CD&V est favorable à la dépénalisation de l’IVG pour la femme mais pas à l’extension du délai légal. "Les partis qui y sont favorables n’ont même pas, entre eux, la même analyse de la loi. Le texte prévoit 18 semaines, mais on parle de la conception. Cela correspond à 20 semaines (NdlR : d’aménorrhée) dans la manière dont on parle tous les jours. Cela signifie qu’on en est au 5e mois de grossesse. On a alors un mini-bébé qui a un développement neuro-sensoriel, qui est quasi au seuil de viabilité. Il y a un cœur qui bat, il gigote. Le bébé

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité