Sophie Rohonyi (Défi), victime de harcèlement des Pro Vie: "On m’a accusé de tuer des bébés, d’avoir du sang sur les mains"

Sophie Rohonyi (Défi) regrette "les propos caricaturaux et choquants" prononcés dans le cadre des débats sur la loi IVG.

Ma. Be.
SOPHIE ROHONYI
©Reporters / QUINET
Sophie Rohonyi (Défi) regrette "les propos caricaturaux et choquants" prononcés dans le cadre des débats sur la loi IVG.

Photos de fœtus ensanglantés,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité