La "toute-puissance" des experts exaspère les politiques: "Dans les faits, ils dictent pratiquement ce qu’il faut décider"

Les politiques se sentent piégés par le pouvoir grandissant des experts et virologues.

La "toute-puissance" des experts exaspère les politiques: "Dans les faits, ils dictent pratiquement ce qu’il faut décider"
©BELGA/BELGA/JEAN LUC FLEMAL
Les tensions entre experts du GEES, du Celeval et le politique, latentes depuis des mois, s’étalent désormais sur la place publique. Mercredi, Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a dénoncé la " cacophonie " des experts sanitaires. Le même jour, son président de parti, Georges-Louis Bouchez, s’en est pris sur Twitter à Marc Van Ranst, membre du GEES. "Quand on conseille, on conseille. On ne se substitue pas ", a-t-il tweeté. Marc Van Ranst lui a fait remarquer que son " avis" allait faire " diminuer la force de l’épidémie ". Au centre des récriminations du président des libéraux, les déclarations du virologue sur la nécessité de conserver la bulle de 5, que le politique souhaitait élargir. Plusieurs ténors politiques du CNS et des partis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité