Yves Coppieters tacle les experts flamands dont Marc Van Ranst : "ce ne sont pas les scientifiques qui ont été élus”

Yves Coppieters, épidémiologiste et professeur de santé publique à l’ULB, très médiatique, mais extérieur au groupe d’experts officiel, s’inquiète des tensions manifestes entre politiques et experts dans la gestion de l'épidémie de coronavirus et de la prise d'influence de certains experts. "C’est regrettable qu’il n’y ait plus d’autonomie dans la décision politique par rapport à l’avis scientifique", assure ce professeur de santé publique à l'ULB.

Yves Coppieters tacle les experts flamands dont Marc Van Ranst : "ce ne sont pas les scientifiques qui ont été élus”
©RTBF/ Belga
Les tensions entre experts du GEES (en charge de la stratégie de déconfinement) et le politique, latentes depuis des mois, s’étalent désormais sur la place publique alors qu’un nouveau conseil national de sécurité a lieu ce jeudi matin. Mercredi, Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a dénoncé la “cacophonie” des experts sanitaires . ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité