Valérie De Bue  revient sur son éviction pendant 2 heures: “Ça a été un choc, vous n’êtes plus considéré comme un être humain mais une variable d’ajustement”

La ministre wallonne revient pour la première fois sur son éviction surprise par Bouchez et les événements qui ont mené à sa réintégration. "Georges-Louis m’appelle. Il m’annonce que sa préoccupation est de donner un mandat à Denis Ducarme et d’éviter que son choix soit interprété comme un désaveu. Il m’indique qu’il n’a aucun reproche à me faire sur la gestion de mon ministère et des projets en cours".

Valérie De Bue  revient sur son éviction pendant 2 heures: “Ça a été un choc, vous n’êtes plus considéré comme un être humain mais une variable d’ajustement”
©RUSSILLO MARIE
Elle n’avait été prévenue de rien. Valérie De Bue, ministre en charge de la Fonction publique et de la Sécurité routière, s’est pourtant vue éjectée du gouvernement wallon durant deux heures sans sommation, avant de récupérer son poste à la suite d’une séquence...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité