Ce que risquent les voyageurs qui bravent l'interdiction de quitter le territoire... ou d'y entrer

Dès ce mercredi, tout retour d’un séjour non essentiel à l’étranger pourrait coûter cher.

Ce que risquent les voyageurs qui bravent l'interdiction de quitter le territoire... ou d'y entrer
©Shutterstock
Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, la Belgique entend limiter drastiquement le flot des voyageurs à partir du 27 janvier, et ce jusqu’au 1er mars. Comprenez : tous les voyages touristiques sont interdits durant cette période. Les passages de frontières ne seront tolérés que pour les...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité