Des chiffres encourageants mais insuffisants pour lâcher du lest: “On ne peut pas se permettre de jouer au Mikado”

Si la moyenne des hospitalisations est à la baisse, il est encore trop tôt pour “parler de déconfinement”, indique Yves Van Laethem.

Des chiffres encourageants mais insuffisants pour lâcher du lest: “On ne peut pas se permettre de jouer au Mikado”
©Reporters
Pour la première fois depuis le 3 octobre en Belgique, la mise à jour des données réalisée par Sciensano montre qu'on a enregistré en 24 heures moins de 75 admissions à l’hôpital (73 pour être exact) ce dimanche. Un chiffre qui fait chuter la moyenne des hospitalisations survenues la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet