La RTBF fait marche arrière toute pour les écrans géants payants

Le service public offrira finalement la gratuité des retransmissions de l’Euro aux établissements Horeca et à l’événementiel. La stupeur était de mise dans l’Horeca mercredi matin. En cause : l’information révélée par La DH selon laquelle la RTBF ferait payer une redevance aux établissements qui voulaient diffuser, sur leur terrasse, les matchs de l’Euro dont le coup d’envoi sera donné dans quelques jours. Une condition imposée qu’il s’agisse d’un restaurant, un bar ou même les collectivités locales et associations. "La RTBF achète des droits de transmission de l’Euro à l’UEFA. Mais si d’autres personnes prennent le signal de la RTBF pour leurs évènements, il faut également payer ces droits à l’UEFA", expliquait la porte-parole du boulevard Reyers. "C’est la RTBF qui coordonne tout ça, et qui paye l’ensemble de ces droits à l’UEFA. Donc nous, on a établi et publié une convention pour que les gens qui veulent pouvoir organiser un évènement, sachent comment fonctionner." La stupeur passée, c’est tout de suite la colère qui a prévalu dans l’Horeca et l’événementiel, deux secteurs qui estiment avoir déjà bien assez - pour ne pas dire trop ! - payé l’addition de la crise sanitaire. Si la polémique a pris en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, la RTBF a aussi rapidement rétropédalé dans ce dossier. Pour justifier sa marche arrière, elle a avancé la publication de la circulaire établissant les recommandations pour l’organisation d’événements liés aux matchs de la compétition européenne. Le document fixant la capacité autorisée à 400 personnes en extérieur et à 200 personnes en intérieur, soit des jauges limitées, le service public a décidé d’y aller de sa poche et de "prendre en charge le payement des droits de transmission à l’UEFA" . Autrement dit, la gratuité sera de mise, que ce soit pour l’Horeca et pour l’événementiel.

La RTBF fait marche arrière toute pour les écrans géants payants
©BELGA
La stupeur était de mise dans l’Horeca mercredi matin. En cause : l’information révélée par La DH selon laquelle la RTBF ferait payer une redevance aux établissements qui voulaient diffuser, sur leur terrasse, les matchs de l’Euro dont le coup d’envoi sera donné dans quelques jours. Une condition imposée qu’il s’agisse d’un restaurant, un bar ou même les collectivités locales et associations. "La RTBF achète des droits de transmission...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité