Alexander De Croo: "On doit s’inspirer de l’ambition des Diables"

Pratiquant et amateur de sports, le Premier Ministre, supporter d’Anderlecht et de Vincent Kompany “donne tout” quand il va courir. La suite de notre grand entretien avec le Premier.

Alexander De Croo: "On doit s’inspirer de l’ambition des Diables"
©DEMOULIN/TWITTER

Féru de sports (volley, cyclisme, running, foot,…) Alexander De Croo y puise différentes vertus.

Quels sports pratiquez-vous ?

“Plus jeune, je jouais dans une équipe de volley, c’est mon sport. J’essaye de faire du sport au moins une fois par semaine. Sinon, je me sens moins en forme, dans la vie comme dans le travail. Ce n’est jamais à jour fixe. Au final, je cours le plus souvent seul. Je prends une heure et je donne tout. Il faut que je sois épuisé au bout, je ne sais pas faire autrement !”

EN IMAGES : Notre interview en plein jogging, dans la foulée du Premier Ministre Alexander De Croo


Entre ministres, on ne court jamais ensemble ?

“Ce n’est jamais arrivé. Je prends souvent mon fils quand je fais des sorties à vélo. Il a 12 ans. On parcourt les premiers 40 km ensemble puis on repasse devant la maison et j’en fais 30 encore seul. Mais le problème du vélo, c’est que ça prend vite trois heures. Vu mes horaires, si je dis à mon épouse le dimanche qu’on ne me voit pas de toute l’après-midi, c’est compliqué”.

Vous suivez le foot ?

“Je suis supporter d’Anderlecht et de Vincent Kompany, mais je suis ça de loin. Je regarde rarement les matchs, à part les Diables. Ils ont ce côté ambitieux, voire arrogant qui est très non-belge. Ils disaient : les quarts de l’Euro, ça ne nous intéresse pas, on veut gagner. On doit s’inspirer de cet état d’esprit chez nous. J’ai amené mes enfants voir le match à Munich contre l’Italie. On a perdu contre plus fort, voilà… Pour les enfants, ça a été dur, ils ont un peu pleuré. On a dû gérer ça.”

Theo Francken dit que son coeur ne bat pas pour les Diables Rouges...

“Pour moi il n’y a pas d’aspect politique au foot, sauf un : la diversité des profils venus du monde entier dans l’équipe a amené un plus. C’est le message : notre pays ne peut se permettre de gâcher des talents.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be