Yves Coppieters: "En septembre, il faudra faire attention à ne pas tomber dans des dérives liées à la vaccination, comme celles constatées en France"

L'épidémiologiste revient sur la fermeture de plusieurs centres de vaccination bruxellois. Pour lui, le changement de stratégie vaccinale entamé par la Région pourrait permettre de toucher un public plus réticent. Yves Coppieters estime également qu'il est nécessaire d'éviter un discours clivant à la rentrée.

Aurélie Demesse
Yves Coppieters: "En septembre, il faudra faire attention à ne pas tomber dans des dérives liées à la vaccination, comme celles constatées en France"
©JEAN LUC FLEMAL
La campagne de vaccination massive commence à toucher à sa fin en Belgique. Bruxelles, encore à la traîne, va fermer six de ses centres. Une décision qui a surpris les équipes du Heysel, qui voient pourtant encore défiler beaucoup de monde....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité