Maxime Prévot, l’anti Georges-Louis Bouchez, préface la rupture au CDH : “Je ne supporte plus la politique d’égout”

Maxime Prévot annonce une rupture au sein du CDH et se voit en "antidote au simplisme".

Bruxelles - Siege du CDH - Maxime Prevot - president du Centre democrate humaniste et bourgmestre de Namur. A Bruxelles le lundi 6 septembre 2021
©JC Guillaume
Maxime Prévot, rigolard, nous reçoit au nouveau et discret siège du CDH, rue du Commerce, à quelques jours du congrès prévu ce 12 septembre à La Louvière. Ce dimanche constituera une étape décisive du ravalement de façade de l'ancien PSC. À rebours du "tout aux réseaux sociaux", de la culture du clash, le président du CDH se positionne sans le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet