La nouvelle arme qui pourrait mettre fin à la pandémie: "Une alternative intéressante"

Une injection dans le nez plutôt que dans le bras pourrait permettre de ne plus contaminer les personnes qui nous entourent.

Jennifer Birch and Judy Walker H1N1 vaccines
©BELGAIMAGE
Et si les vaccins par voie nasale mettaient fin à la pandémie de Covid-19 ? C'est en tout cas ce qu'espèrent de nombreux chercheurs. "Ces vaccins en cours de développement pourraient être administrés par le nez, ce qui est susceptible de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité