Ecoles, Covid Safe Ticket, télétravail, Horeca...: De Croo détaille les décisions du Codeco, "un énorme pas en avant"

Un vent de liberté va souffler sur la Belgique très prochainement.

Ecoles, Covid Safe Ticket, télétravail, Horeca...: De Croo détaille les décisions du Codeco, "un énorme pas en avant"
©BELGA

Les autorités se sont réunies une nouvelle fois ce vendredi 11 février à 14 heures pour discuter de la situation épidémiologique et des mesures sanitaires. Contrairement à ce que l'on a connu précédemment, les élus étaient pour une fois sur la même longueur d'onde concernant l'objectif de ce Comité de concertation. Tout le monde s'accordait sur la nécessité d'assouplir les règles en vigueur actuellement. C'est pourquoi les autorités ont anticipé le passage du code rouge au code orange du baromètre corona. Ce changement, impliquant une série d'assouplissements, entrera en vigueur vendredi prochain (le 18 février). Au terme de 2h30 de discussions, le Premier ministre a pris la parole.


"Le Codeco s'est penché sur la situation sanitaire de notre pays", a commencé Alexander De Croo. "Pour cela, nous nous sommes intéressés au baromètre qui tient compte de deux données: le nombre d'hospitalisations et le nombre de lits occupés en soins intensifs. Nous avons décidé de passer dès vendredi prochain en code orange." Voici les assouplissements qui entreront en vigueur :

-Horeca :

Il n'y aura plus d'heure de fermeture. Il n'y aura plus de limite de six personnes par table.

-Monde de la nuit :

Les boîtes de nuit pourront rouvrir. Le Covid Safe Ticket sera demandé à l'entrée. La jauge sera de 70% avec une possible augmentation si la ventilation respecte certains critères.

-Télétravail :

Il ne sera plus obligatoire à partir du 18 février. Le télétravail reste recommandé mais toute personne souhaitant retourner sur son lieu de travail peut le faire. Les entreprises qui le désirent pourront organiser des team buildings.

-Shopping :

La limite de 2 personnes pour le shopping est levée.

-Masque pour les enfants :

Le port du masque obligatoire ne concernera plus les moins de 12 ans à partir du 19 février.

"Je voudrais remercier tous les Belges, sans exception, pour tous les efforts réalisés", a terminé Alexander De Croo. "(...) Est-ce que cela veut dire que nous sommes quittes du Covid ? Je pense qu'aujourd'hui nous faisons un pas en avant énorme, mais ce serait une erreur de penser que nous sommes parvenus à éradiquer ce virus. Ne faisons pas la même erreur que précédemment. Il serait dommage de croire que la maladie se limite désormais à une grippe saisonnière, mais nous avons compris comment lutter contre le virus et comment s'immuniser. Il est clair que le printemps sera plus joyeux, mais n'oublions pas que beaucoup de choses restent tributaires de notre comportement."

Le Premier ministre a ainsi appelé à continuer à porter le masque et à bien ventiler les espaces intérieurs quand on rencontre des gens.

Revivez notre direct ci-dessous

16h41: Le monde de la nuit peut rouvrir... sans autotest

Le CST sera requis pour entrer en boîte de nuit mais pas l'autotest, contrairement à ce qui avait été évoqué les semaines précédentes. La jauge sera de 70% avec une possible augmentation si la ventilation respecte certains critères.

16h20 : Il n'y aura plus d'heure de fermeture dans l'Horeca

16h04 : Aucun changement concernant le CST


Même si son utilisation fait de moins en moins l'unanimité, le Codeco a décidé de n'acter aucun changement concernant le Covid Safe Ticket.

16h02: Fin du port du masque pour les enfants de moins de 12 ans

A partir du 19 février, le port du masque ne sera plus obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans.

16h00: La conférence de presse aura lieu à 17h

Le Premier ministre Alexander De Croo s'exprimera à 17h ce vendredi pour détailler les mesures prises par le Codeco.

15h38 : Le Comité de concertation s'est mis d'accord sur le passage à l'orange

Le Codeco s'est mis d'accord ce vendredi sur le passage du code rouge au code orange à la date du 18 février. Ce changement de couleur dans le baromètre corona induira une série d'assouplissements, notamment pour l'Horeca (il n'y aura plus d'heure de fermeture) et le monde de la nuit.



15h23 : Le télétravail ne sera plus obligatoire

Une première décision est tombée: le télétravail sera "recommandé" (et non plus obligatoire) à partir du 18 février. A l'heure actuelle, le télétravail est obligatoire quatre jours par semaine. Cette obligation prendra fin le 18 février, même si le télétravail restera recommandé par les autorités.

14h00 : Les discussions ont débuté

Les autorités se sont réunies au Palais d'Egmont dès 14h ce vendredi.

Ecoles, Covid Safe Ticket, télétravail, Horeca...: De Croo détaille les décisions du Codeco, "un énorme pas en avant"
©BELGA



13h59 : "Stop aux masques buccaux à l'école primaire"

Le gouvernement flamand fait pression, selon nos confrères de HLN, pour que le Codeco acte la fin du port du masque dans les écoles primaires. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke voudrait toutefois y aller plus progressivement. Le point risque donc de faire débat.

12h20 : Ce qu'implique le passage à l'orange pour l'Horeca

Si l'on regarde le baromètre présenté par Alexander De Croo lors du dernier Codeco, l'on peut constater que le passage au code orange impliquerait de nombreux changements pour l'Horeca. Tout d'abord, le port du masque ne serait plus obligatoire pour les clients. Il le resterait toutefois pour le personnel. Il n'y aurait plus d'heure de fermeture (alors qu'actuellement les établissements doivent fermer leurs portes à minuit). La règle de six personnes par table maximum pourrait être supprimée.

12h02 : "Le pic de la cinquième vague est clairement derrière nous"

"Le pic de la cinquième vague est clairement derrière nous", a assuré vendredi le porte-parole interfédéral Covid-19 Steven Van Gucht, lors de la présentation des derniers chiffres. Les conditions pour passer au code orange du baromètre corona seront rencontrées dans la deuxième moitié du mois de février, a ajouté le virologue, à quelques heures d'un Comité de concertation qui pourrait acter cette rétrogradation. Le nombre de contaminations baisse de plus en plus vite, et ce dans tous les groupes d'âge, se réjouit M. Van Gucht. Dans la deuxième quinzaine du mois, les lits occupés en soins intensifs passeront sous les 500 et les admissions sous les 150, les deux conditions pour passer au code orange seront donc réunies.

11h35 : "Le CST n'est plus d'aucune utilité"

Nathan Clumeck s'est montré en faveur de la fin du Covid Safe Ticket, ce vendredi sur les ondes de DH Radio. "Il a été instauré à un moment où l'on pensait que le vaccin protégeait de la maladie, mais aussi de la transmission. Avec ce paramètre, il était assez logique d'imaginer un tel système car nous allions nous retrouver entre personnes qui ont eu la maladie ou ont été vaccinées ou testées", a-t-il commenté. "Forcément, vu que, malgré le vaccin, le virus se transmet facilement, l'utilité du CST est fortement amoindrie. La question est de savoir qui voulons-nous protéger? Les jeunes qui vont de toute façon se voir sans CST lors de soirées ou dans des bars? Non, nous devons protéger absolument les plus vulnérables. Dans ce contexte, le CST n'est plus d'aucune utilité. Le port d'un masque FFP2 est un moyen encore plus sûr pour se protéger par exemple. "



11h18 : Les seuils du baromètre pas respectés ?

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a estimé sur LN24 que même si les hospitalisations restaient dans le rouge au niveau du baromètre il ne fallait pas hésiter à passer au code orange . "On l'a toujours dit, il faut se fixer un cap en fonction du contexte. Et, le contexte général est à la décrue. Même si on est trop haut, on est quand même dans un mouvement de descente. On sait qu'il n'y a pas de risque direct à ce qu'il y ait une pression trop forte sur le système hospitalier", a commenté le socialiste sur le plateau de LN24.

11h08 : Le code orange pour le 18 février

Le vice-Premier Pierre-Yves Dermagne (PS) a affirmé ce vendredi sur les ondes de Bel RTL que l'on attendrait bel et bien une semaine pour le passage au code orange. Cela signifie donc que les assouplissements qui seront annoncés ce vendredi après-midi n'entreront en vigueur que ce 18 février.

10h50 : Deux points encore problématiques à aborder à 14 heures

Si les autorités semblent d'accord quant aux assouplissements à mettre en oeuvre, deux points suscitent toujours le débat. Il s'agit du télétravail et du port du masque à l'école. Concernant le télétravail, certains souhaitent qu'il ne soit plus obligatoire, mais simplement recommandé. Frank Vandenbroucke veut quant à lui qu'il reste obligatoire trois jours par semaine (au lieu de quatre jours actuellement). Pour ce qui est du masque pour les 6-12 ans dans les écoles, la Fédération Wallonie-Bruxelles a déjà fait savoir qu'elle souhaitait voir cette mesure disparaître. Mais Frank Vandenbroucke s'est vivement opposé à la suppression pure et simple du masque pour les enfants. " Je suis en phase avec les experts du Gems, pour qui le masque dans les écoles ne peut disparaître que graduellement " , a-t-il indiqué à la Chambre, citant une levée de l'obligation après les vacances de Carnaval chez les plus jeunes, et une sortie graduelle pour les autres.

Ecoles, Covid Safe Ticket, télétravail, Horeca...: De Croo détaille les décisions du Codeco, "un énorme pas en avant"
©D.R.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be