Intempéries: 57.000 dossiers introduits auprès des assurances; 26.000 ont été clôturés

Sept mois après les inondations meurtrières qui ont frappé la Wallonie, quelque 57.000 dossiers ont été introduits auprès des assurances.

Intempéries: 57.000 dossiers introduits auprès des assurances; 26.000 ont été clôturés
©Eric Guidicelli

Sept mois après les inondations meurtrières qui ont frappé la Wallonie, quelque 57.000 dossiers ont été introduits auprès des assurances. Sur ce nombre, seuls 26.000 ont été bouclés, en raison essentiellement du nombre limité d'experts, a indiqué lundi le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, lundi, en commission du parlement wallon. "C'est dantesque", a-t-il estimé. "Assuralia - la fédération du secteur, ndlr - nous envoie un bilan mensuel. Les derniers chiffres dont nous disposons ont été arrêtés à la fin du mois de décembre. À cette date, les montants des dommages estimés en risques simples atteignaient 2,052 milliards d'euros. Ce montant est composé des indemnités réellement versées et d'estimations pour les dossiers en cours. Les chiffres seront définitifs lorsque tous les dossiers seront clôturés", a détaillé Elio Di Rupo.

Pour rappel, une clause de rendez-vous a été prévue, impliquant une renégociation de la répartition des efforts budgétaires entre le secteur et les autorités, si les indemnisations effectivement payées aux assurés venaient à atteindre 1,5 milliard d'euros et si les estimations font état d'un montant d'1,7 milliard.

"Les estimations dépassent bien 1,7 milliard. Par contre, les indemnisations versées aux assurés n'atteignent pas encore 1,5 milliard d'euros. Au 31 décembre, sur base des chiffres d'Assuralia, elles s'élevaient à 1,046 milliard d'euros", a expliqué le ministre-président

"Cette clause de rendez-vous n'a donc pas encore été activée et nous n'avons pas eu de négociations avec les assureurs à ce sujet", a-t-il ajouté.

Ce dernier est par ailleurs revenu sur les demandes introduites par les sinistrés non-assurés au Fonds des calamités: 5.700 à ce jour. "Malheureusement, il y a beaucoup de dossiers très incomplets. Nous avons donc réinsisté, avec une nouvelle campagne de communication et un numéro de téléphone - le 081 32 32 00 -, pour permettre aux personnes de remplir correctement leur dossier. Ils ont encore 2 mois pour ce faire", a enfin souligné Elio Di Rupo.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be