500 militaires belges sont mobilisables par l’OTAN, mais la pénurie de personnel guette: "Notre Armée manque de profondeur"

Si l’Otan active sa force de déploiement rapide, 500 militaires belges pourraient être envoyés sur place mais les pénuries de personnel menacent le bon fonctionnement.

500 militaires belges sont mobilisables par l’OTAN, mais la pénurie de personnel guette: "Notre Armée manque de profondeur"
©ABACAPRESS
Depuis des mois, les tensions n'ont cessé d'augmenter autour de l'Ukraine. L'Otan a donc demandé à ses membres une disponibilité accrue pour sa Force de réaction rapide (la Very High Readiness Joint Taskforce - VJTF) et pour des troupes supplémentaires qui seraient capables d'exécuter un déploiement rapide en Europe de l'Est. Tous les pays membres ont ainsi proposé des engagements dans le cadre de ces différentes forces qui peuvent éventuellement être déployées (sur décision de l'Otan avec l'aval politique du Conseil de l'Atlantique Nord) en cas d'escalade....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité