Du changement du côté des voyages: le PLF ne sera obligatoire que dans certains cas

Les règles de voyage changeront le 11 mars, le PLF et les obligations de test et quarantaine seront limités

Du changement du côté des voyages: le PLF ne sera obligatoire que dans certains cas
©Belga

A partir du 11 mars, remplir le PLF ne sera plus obligatoire pour les voyageurs en provenance d'un pays européen. Il sera uniquement obligatoire pour les personnes se rendant en Belgique avec un transporteur en provenance d’un pays tiers qui ne figure pas sur la liste blanche de l’Union européenne. C'est notamment le cas pour le Japon, les Etats-Unis ou encore le Royaume-Uni.

Une personne détenant l'un des certificats Covid (vaccination valable, test négatif ou certificat de rétablissement) sera d'office exempte d'obligation de test ou de quarantaine, sauf en provenance d'un pays dont la situation est défavorable, ou pour les région où un nouveau variant préoccupant a été détecté. Dans ce cas-là, les voyageurs doivent se faire tester le premier jour de leur arrivée (test antigénique rapide ou test PCR). Les pays dont la situation est défavorable sont notamment les pays en rouge foncé sur la carte de l'ECDC et les pays tiers qui ne figurent pas sur la liste blanche de l'Union européenne.

De leurs côtés, les personnes qui ne résident pas en Belgique doivent être en possession d'un certificat COVID (vaccination, test ou rétablissement) en cours de validité lors de leur entrée en Belgique, sauf pour les courts séjours de moins de 48 heures sans recours à un transporteur. L’interdiction d'entrée sur le territoire est maintenue pour les voyageurs en provenance de pays ou régions présentant un nouveau variant préoccupant (zone à très haut risque de VOC).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be