“J’ai hâte de revoir mes élèves”, “Fini les prises de tête avec les clients”: la délivrance pour les profs, commerçants et restaurateurs avec la fin du masque

Que ce soit dans les commerces, à l'école ou dans l'Horeca, on est heureux d'apprendre que le masque n'est plus obligatoire et que le CST disparait. Témoignages.

Maïli Bernaerts et Thibaut Van Hoof
“J’ai hâte de revoir mes élèves”, “Fini les prises de tête avec les clients”: la délivrance pour les profs, commerçants et restaurateurs avec la fin du masque
©D.R.
"J'avais dit à mes élèves et à mes proches que je voulais reprendre le travail sans masque. C'est juste génial cette décision et ce timing", se réjouit Guénaëlle, enseignante dans une école secondaire bruxelloise. "J'ai surtout hâte de voir la tête de mes élèves. Dans le bulletin électronique, j'ai accès à leur photo et pour certains, ils ne ressemblaient pas du tout à ce que j'imaginais." Jeune maman d'une petite fille de cinq mois, Guénaëlle s'inquiète toutefois légèrement pour sa santé....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité