"Je n'ai jamais vu un tel niveau de détresse": François a déboursé 8000 euros pour rapatrier une quarantaine de réfugiés depuis la frontière ukrainienne

Ce Bruxellois de 38 ans a loué un car pour se rendre à la frontière entre la Pologne et l'Ukraine. Il est rentré dans la nuit de jeudi à vendredi, "complètement lessivé".

"Je n'ai jamais vu un tel niveau de détresse": François a déboursé 8000 euros pour rapatrier une quarantaine de réfugiés depuis la frontière ukrainienne
©D.R.
Mission accomplie pour François Dvorak ! Ce...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité