Elio Di Rupo prédit deux scénarios en cas de retour du Covid en Wallonie: "Il y aura deux options, et pas une de plus"

Le ministre-président wallon s'inquiète d'un nouvel arrêt des activités économiques en cas de rebond épidémique à l'automne.

Elio Di Rupo prédit deux scénarios en cas de retour du Covid en Wallonie: "Il y aura deux options, et pas une de plus"
©BELGA

Ce mercredi matin, Elio Di Rupo (PS) tenait une allocution à l'occasion de l'Assemblée générale de l'Union des Villes et Communes de Wallonie.

Dans son discours, le ministre-président wallon a évoqué un potentiel retour de l'épidémie de coronavirus après l'été. Il s'est notamment inquiété des conséquences économiques que cette reprise pourrait entraîner.

"Si la pandémie refait surface avec l'un ou l'autre variant, il y aura deux options, et pas une de plus", a débuté le socialiste. "Soit s'isoler complètement, soit se faire vacciner. Car la Région ne pourra plus financer l'inactivité".

Elio Di Rupo a en effet rappelé que la Wallonie avait dépensé 3 milliards d'euros pour soutenir les secteurs victimes de la crise sanitaire au cours des deux dernières années. De nouvelles compensations financières sont dès lors difficilement envisageables pour la Région, dont le budget est très serré.

"C'est ça qu'il faut changer"

Les propos de l'ex-bourgmestre de Mons ont suscité de vives réactions dans les rangs de l'opposition. "Ce que le gouvernement wallon a dû financer, c'est avant tout les conséquences de votre politique d'austérité en matière de soins de santé", a notamment déploré le député du PTB, Germain Mugemangango. "Avec une première ligne exsangue, il était évidemment impossible de faire face malgré le travail héroïque des soignants. C'est ça qu'il faut changer", a conclu le député d'extrême-gauche.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be