Grève nationale ce lundi: ne tardez pas à réserver, c'est déjà la ruée pour les taxis

Habituels lors des grèves nationales en Belgique, les embouteillages devraient être moins nombreux lundi 20 juin 2022 en raison du télétravail

Y. N.
Grève nationale ce lundi: ne tardez pas à réserver, c'est déjà la ruée pour les taxis
©BELGA

La grève nationale qui sera organisée ce lundi en front commun aura des répercussions dommageables pour des milliers de personnes. On pense évidemment à celles qui avaient l'intention de prendre l'avion ce lundi. Ceux qui n'ont pas vu leur vol être annulé risquent de devoir patienter plus qu'à l'habitude avant d'embarquer, de nombreux retards étant à prévoir.

On pense également à ces milliers de personnes qui dépendent des transports en commun (Tec, Stib, SNCB) pour se déplacer en Belgique : les patients qui doivent aller en consultation chez un médecin, les travailleurs qui doivent se rendre sur leur lieu de travail ou encore les nombreux étudiants qui se voient priver d'un moyen de transport pour aller passer leurs examens. Si un service minimum sera maintenu, toutes les lignes de train, tram, métro ou bus ne pourront être assurées tandis que celles en fonction devraient elles aussi enregistrer de sérieux retards.

Résultat : on observe actuellement un rush sur les réservations des taxis et services Uber. "A chaque fois qu'il y a une grève nationale, nous constatons effectivement une forte augmentation de la demande de courses, confie Sam Bouchal, secrétaire de la fédération bruxelloise des taxis (BTF). Nous tenterons de répondre un maximum à la demande mais certaines personnes risquent malheureusement de se retrouver sur le carreau."

Selon Sam Bouchal, c'est principalement dans les grands centres urbains comme Anvers, Gand ou Bruxelles que la demande se fera sentir. "Je conseille à toutes les personnes qui savent déjà qu'elles auront besoin d'un taxi lundi de déjà réserver leurs courses. Il ne faut pas attendre la dernière minute car on ne pourra sans doute pas arriver rapidement."

Sur la route, il pourrait y avoir quelques perturbations aux entrées des villes mais également, à Bruxelles, dans le périmètre proche du parcours de la manifestation syndicale qui pourrait attirer près de 70.000 personnes.

Selon les chiffres Coyote relevés lors des dernières grèves nationales, l'impact sur le trafic pourrait être moins important que lors des dernières années. En cause : la généralisation structurelle du télétravail suite à la crise du covid. Lundi, une part importante des travailleurs non-grévistes devrait rester à la maison pour éviter les embouteillages.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be