Van Rompuy souhaite changer l'Ordre de Léopold II en Baudouin: "Je ne veux pas être lié à l'un des plus grands assassins de l'histoire"

L'ancien parlementaire Eric Van Rompuy (CD&V) propose de renommer l'Ordre de Léopold II au nom du roi Baudouin.

Van Rompuy souhaite changer l'Ordre de Léopold II en Baudouin: "Je ne veux pas être lié à l'un des plus grands assassins de l'histoire"
©BELGA

M. Van Rompuy doit recevoir fin juin la Grande-Croix de l'Ordre de Léopold II, mais il estime que l'allusion à ce souverain contesté est "totalement inacceptable". L'Ordre de Léopold II a été institué par le souverain lui-même à la fin du 19e siècle lorsqu'il régnait sur l'Etat du Congo. De nombreuses voix s'élèvent aujourd'hui pour dénoncer les dérives du régime colonial mis en place par Léopold II.

"C'est une relique du passé colonial. Je ne veux pas recevoir de distinction liée à l'un des plus grands assassins de l'histoire", a affirmé Eric Van Rompuy. Il n'a pas l'intention de refuser l'honneur qui lui est fait, mais la Chambre pourrait tout simplement renommer l'Ordre au nom de Baudouin. L'ancien parlementaire démocrate-chrétien va faire part de sa suggestion au député Groen Wouter De Vriendt, qui préside la commission parlementaire spéciale se penchant sur le passé colonial de la Belgique.

Ce dernier avait d'ailleurs lui-même indiqué il y a quelques jours dans De Morgen qu'il était de mauvais goût de décerner des titres renvoyant à un chef d'Etat qui a mis en place un système cruel, et que le sujet allait être débattu au sein de la commission.

Les Verts francophones se prononcent également pour un changement de nom et proposent de réfléchir à une personnalité féminine en guise de substitution, pas forcément issue du cercle royal. "Donner le nom d'une résistante comme Gabrielle Petit serait un beau signal", commentait jeudi dans Le Soir Guillaume Defossé, député fédéral Ecolo, tout en avançant aussi le nom d'Elisabeth, en référence à l'ancienne reine des Belges.

M. Defossé souligne que les décorations doivent être remises le 30 juin cette année, à M. Van Rompuy et à d'autres personnalités. La date marque également l'indépendance du Congo en 1960. "C'est un signal insupportable", selon Guillaume Defossé.

"Je voudrais qu'on aborde cette question dans les discussions sur les réparations", poursuit-il. "La discussion reste ouverte quant à la préservation des noms de rues et monuments portant le nom de Léopold II, car ce sont des occasions ouvertes de dialogue et de confrontation avec le passé colonial de notre pays. Mais un badge d'honneur portant le nom de Léopold II est problématique par bien des aspects", ajoute Guillaume Defossé.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be