Plusieurs sous-variants du Covid se répandent de plus en plus en Belgique, notre immunité sera-t-elle suffisante ?

Plus contagieux mais moins dangereux, les sous-variants BA4 et BA5 sont en train de provoquer une hausse des infections et des hospitalisations en Belgique, sans pour autant que cela n'inquiète les experts. On fait le point avec Yves Van Laethem et Steven Van Gucht.

Plusieurs sous-variants du Covid se répandent de plus en plus en Belgique, notre immunité sera-t-elle suffisante ?
©JC Guillaume/Belga
Avec une hausse de 46 % du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en sept jours, la Belgique est en proie à une reprise épidémique, légère pour le moment. Le taux de reproduction du virus est à nouveau supérieur à 1, signe que le nombre de cas va continuer à augmenter. Si le variant BA.2 est toujours présent, la recrudescence des infections est surtout tirée par la montée en puissance de BA.4 et BA.5. Le dernier membre de la famille Omicron représente en effet à lui seul un peu plus de la moitié des contaminations et a provoqué une hausse des hospitalisations de 25% par rapport à la semaine précédente. On est donc repassé au-dessus des 1000 patients hospitalisés avec Covid en Belgique, dont 58 patients traités en soins intensifs.

"Depuis deux semaines, on constate que cette tendance à la hausse se poursuit, comme attendu
, note le virologue Steven Van Gucht. Il faut maintenant espérer que cela se limite à une vaguelette.Selon les modèles, on ne s'attend pas vraiment à une vague très forte. Au niveau des hospitalisations, les prédictions restent les mêmes, la sévérité de ces sous-variants est limitée et bien que ces dernières vont encore augmenter mais cela devrait rester gérable. Au Portugal, les hospitalisations ont doublé avec BA5 mais c'est resté stable aux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité