Vers une nouvelle vague du Covid en Belgique ? "Il pourrait être intelligent de porter à nouveau un masque buccal dans les transports"

Les contaminations augmentent, les admissions à l'hôpital sont à nouveau en hausse et le taux de reproduction du virus atteint 1,16 : une nouvelle vague du coronavirus semble se profiler en Belgique. Malgré tout, le virologue Marc Van Ranst ne se veut pas alarmiste pour autant: "Passer au code orange n'est pas nécessaire".

Vers une nouvelle vague du Covid en Belgique ? "Il pourrait être intelligent de porter à nouveau un masque buccal dans les transports"
©BELGA

Si le baromètre Covid-19 n'est plus vraiment d'actualité, il n'a pas totalement disparu pour autant. La situation épidémiologique se dégrade et pourrait faire craindre un retour au code orange.

En effet, entre le 14 et le 20 juin, il y a eu près de 76 admissions par jour à l'hôpital pour cause d'infection au coronavirus. Ce chiffre se situe donc au-delà de l'indicateur prévu pour le code jaune (- de 65 nouvelles hospitalisations par jour). Du côté des soins intensifs, le paramètre est cependant bien en-deçà avec 58 personnes traitées contre 300 maximum avant de passer au code orange. Les contaminations augmentent aussi fortement avec 2.756 cas dépistés en moyenne par jour, soit une hausse de 46% par rapport à la semaine précédente.

Pour l'épidémiologiste Marc Van Ranst, il n'y a pour l'instant pas lieu de s'inquiéter outre mesure: "Le baromètre corona ne doit pas être ajusté", affirme-t-il. "Les deux indicateurs ont rarement été dans la même phase et donc ça complique un peu son application", détaille-t-il, même si la décision finale revient au gouvernement pointe l'expert.

D'après lui, les contaminations continueront leur hausse en Belgique dans les semaines à venir mais devraient rester relativement bénignes dans la majorité des cas. Pour illustrer ses propos, le virologue prend le Portugal en exemple. Le pays a en effet aussi connu une nouvelle vague: "Il y a plus d'hospitalisations, plus de patients en soins intensifs et malheureusement aussi plus de décès. Il faut vivre avec", s'avance-t-il.

Marc Van Ranst conseille ainsi aux individus plus fragiles de prendre les dispositions nécessaires: " Il pourrait être intelligent d'être plus vigilant et de porter à nouveau un masque buccal dans les transports en commun", conclut-il.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be