Congés scolaires d'été raccourcis: six directeurs d'écoles flamandes sur dix ne veulent pas du calendrier adopté en FWB

L'enseignement communal flamand n'est pas désireux de voir les congés d'été raccourcis, comme vient de la décider la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Congés scolaires d'été raccourcis: six directeurs d'écoles flamandes sur dix ne veulent pas du calendrier adopté en FWB
©FLEMAL JEAN-LUC

Selon un sondage mené par l'association de l'enseignement des villes et communes flamandes (OVSG), il ressort que six directeurs d'établissements sur dix y sont opposés. Chez les enseignants de l'enseignement communal, on compte même près de 70% d'opposants.

Suite à la décision de la FWB de raccourcir dès la rentrée prochaine les vacances scolaires d'été de neuf à sept semaines et de rallonger à deux semaines les congés de Toussaint et Carnaval, l'OVSG a sondé ses troupes pour connaître leur opinion par rapport à de tels changements.

Pas moins de 446 directeurs ont répondu. C'est surtout dans les établissements artistiques à horaire réduit que l'opposition est la plus forte (71%). Dans l'enseignement primaire, six directeurs sur dix (59%) sont néanmoins contre l'idée. Dans le secondaire, l'opposition est de 52%.

Les principaux arguments avancés par les directions sont la crainte de manquer de temps pour terminer l'année et pour préparer la suivante. Les directeurs redoutent aussi les conséquences pour le bien-être de leur personnel.

Les enseignants de ce réseau communal ne sont pas plus séduits par la perspective de vacances d'été raccourcies.

Quelque 73% la jugent inutile, selon les 2.550 réponses collectées. Les enseignants sondés affirment avoir besoin de suffisamment de temps pour terminer leur année, préparer la suivante, et déconnecter complètement durant les vacances. Les autres vacances sont déjà bien souvent remplies de tâches pour l'école, font-ils valoir.

Ils reconnaissent néanmoins que raccourcir les vacances d'été aurait l'avantage de freiner le décrochage scolaire constaté après les deux mois de trêve estivale actuels.

La FWB a décidé d'appliquer dès la rentrée prochaine de nouveaux rythmes scolaires annuels. La réforme aura pour conséquence que les congés scolaires au nord et au sud du pays ne coïncideront plus totalement à l'avenir.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be