Le MR veut inscrire dans la Constitution le droit à disposer de son corps et la neutralité de l'Etat : "On renvoie le fait religieux à la maison !"

Inscrire le droit à l'avortement dans la Constitution ? C'est une idée évoquée notamment par le PS ce week-end en réponse à la décision spectaculaire de la Cour suprême américaine. Pour les libéraux francophones, toutefois, cette manière de procéder ne serait pas judicieuse. Interview.

Le MR veut inscrire dans la Constitution le droit à disposer de son corps et la neutralité de l'Etat : "On renvoie le fait religieux à la maison !"
©DEMOULIN BERNARD
Inscrire le droit à l'avortement dans la Constitution ? C'est une idée évoquée notamment...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité