Les centrales d'alarmes à l'apogée malgré la chute des cambriolages

En 2021, le nombre de dispositifs d'alarme installés chez les particuliers a connu une croissance de plus de 9%, d'après des chiffres de l'Association des centrales d'alarmes (ACA) - qui rassemble les dix plus grands acteurs du secteur - relayés par Le Soir mercredi.

BELGA
Les centrales d'alarmes à l'apogée malgré la chute des cambriolages
©Shutterstock

Ceci alors que les cambriolages, entre 2011 et 2021, ont diminué de moitié, passant de 70.045 entrées par effraction à 34.140. Aujourd'hui, on compte ainsi 335.493 alarmes connectées dans le pays. Lesquelles rendent possible, en cas de déclenchement, un contrôle à distance de la situation par le personnel de surveillance de la centrale d'alarmes. Et ce, de plus en plus souvent, via les images captées par des caméras installées par ces mêmes opérateurs dans les domiciles de leurs clients. En cas de confirmation d'un danger ou d'une effraction, le service se charge alors de prévenir les unités de secours requises ou la police.

L'ACA veut aller plus loin et souhaite transmettre directement les images à la police "en cas d'alarme réelle", pour "améliorer la qualité de l'intervention". "Ce sont des choses pour lesquelles il faut que les pouvoirs publics interviennent car cela nécessiterait des adaptations au niveau des CIC (les Centres d'information et de communication de la police, chargés de traiter les alertes destinées aux forces de l'ordre, NLDR) et, potentiellement, des adaptations légales", annonce Peter Henderickx, président de l'ACA.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be