L'UCLouvain propose 124 cours sur la transition et le développement durable dans ses 14 facultés

La transition plus que jamais au coeur des formations de l'UCLouvain. Certains cours ont été modifiés pour intégrer davantage les enjeux environnementaux, d'autres ont été créés.

L'UCLouvain propose 124 cours sur la transition et le développement durable dans ses 14 facultés
©belga

Au vu de l'importance des enjeux climatiques, les universités adaptent leurs programmes afin d'y inclure davantage de cours liés à la durabilité et à la transition. L'ULB avait récemment annoncé proposer un cours transversal sur le climat à tous ses étudiants. L'UCLouvain, elle, comptabilise pour cette rentrée 124 cours sur la transition et le développement durable dans ses 14 facultés. En plus de ça, deux options transversales en bachelier et 4 masters de spécialisation sont proposés aux étudiants.

Pour rappel, le plan transition, lancé par l'université en 2021, prévoyait que, dans chaque faculté, les étudiantes et étudiants puissent suivre des apprentissages en lien avec le développement durable.

"Concrètement, nous avons donné de la visibilité aux cours sur la durabilité. Nous avons organisé de profondes refontes d'anciens cours afin d'intégrer davantage les enjeux climatiques et, dans certains cas, nous avons créé de nouveaux cours, comme pour les ingénieurs civils par exemple", nous explique Marthe Nyssens, prorectrice Transition et Société à l'UCLouvain. "L'objectif est que toute personne qui passe par notre université soit formée à la transition."

En 2021-2022, dix commissions de programmes de bachelier étaient déjà engagées dans une réflexion pour intégrer ou renforcer l’intégration du développement durable dans leur formation. Ce jeudi, 100 professeurs vont en outre participer à la journée des responsables de programme sur la thématique "Comment intégrer les enjeux du développement durable et de la transition dans nos programmes de formations?"

En 2016, l'UCLouvain avait déjà créé une mineure interdisciplinaire en développement durable. "Elle accueille environ 60 étudiants par an", note Marthe Nyssens. "Cela veut dire que, depuis sa création, des centaines d'étudiants ont déjà opté pour cette mineure. C'est un succès." Par ailleurs, la mineure évolue aussi lors de la rentrée puisque la dimension interdisciplinaire sera accentuée, et un nouveau cours introduisant aux implications écologiques, sociales, économiques et de gouvernance de la transition sera mis en place. La mineure impliquera dorénavant que l'étudiant devienne acteur ou actrice de sa formation; en développant un projet en lien avec une des thématiques du cours.

La Louvain School of Management(LSM) aussi va faire évoluer ses programmes pour mieux répondre aux défis de la transition. Concrètement, les cours de gestion intégreront de nouvelles thématiques comme la consommation et la finance durable, mais aussi l'impact environnemental de la transition numérique ou encore l'économie circulaire.

Les choses vont encore s'accélérer dans un futur proche. "À la rentrée 2024, tous les étudiants et étudiantes de bachelier auront cette dimension de développement durable incluse dans leur cursus", explique Christine Dupont, doyenne de la Faculté des bioingénieurs de l'UCLouvain.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be