“Les parents qui travaillent ne doivent pas être prioritaires pour les crèches”: l’intervention de la ministre Bénédicte Linard passe mal

MR et Ecolo s’opposent dans un contexte de pénurie.

Woman,Teaches,Kids,Handcraft,At,Kindergarten,Or,Playschool
©Shutterstock

Il n'y a pas que sur le nucléaire et la mobilité que les avis divergent entre écologistes et libéraux. Ce mardi, Ecolo et MR se sont opposés au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur la question de l'accessibilité des crèches. En réponse à une question de la députée MR Véronique Durenne, la ministre de la Petite Enfance Bénédicte Linard (Ecolo) a en effet déclaré que les enfants dont les parents travaillent ne devraient pas être prioritaires sur d'autres enfants pour obtenir une place dans un milieu d'accueil. Dans un contexte de pénurie, cette prise de position a suscité de fortes réactions. "Il n'y a pas assez de places en crèches pour tout le monde et ça me heurte d'entendre la ministre Linard dire qu'il n'y a aucun problème à ce qu'une place soit mobilisée cinq jours par semaine par une personne qui n'a pas d'emploi et n'est pas en train de suivre une formation. On ne dit pas qu'il faut opposer les parents qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas et il est évident qu'il faudrait pouvoir fournir des places pour tout le monde mais dans l'intervalle, c'est un mauvais signal à envoyer aux parents qui travaillent", estime Diana Nikolic, cheffe de file MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Sur Twitter, la ministre Linard a appelé à "arrêter d'opposer les gens". "Aujourd'hui, le problème majeur pour les enfants et leurs parents, c'est le manque criant de places. J'ai donc lancé la création de 5 200 places en Wallonie et à Bruxelles. Il faudra continuer l'effort pour rattraper ce qui n'a pas été fait sous la précédente législature. Je suis du côté de tous les parents, qu'ils travaillent déjà ou qu'ils cherchent un job", a-t-elle déclaré. "C'est aussi ce que fait ma collègue Valérie De Bue (MR) en Wallonie, en développant l'offre là où il y a moins de crèches et où il faut le plus renforcer l'emploi."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be