Même les fournisseurs d’énergie sont victimes de la crise: "25% de nos plans de paiement sont impayés"

Entre la hausse des coûts de fonctionnement et les factures impayées, les fournisseurs souffrent. Tous comme les Belges dont l’acompte explose.

Van Hoof Thibaut
Il y a un an, Mega était pointé du doigt par une bonne partie de ses clients, en étant un des premiers fournisseurs à augmenter ses prix. Si rien ne laissait présager une telle explosion, les premiers signes de la crise étaient pourtant là. En février, le CEO Thomas Coune rappelait que la situation n'était pas rose...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité