La crise frappe très fort nos hôpitaux, dont certains risquent la faillite: "Je n’ai pas encore de chiffres, mais le gouvernement doit intervenir…"

Les hôpitaux sont particulièrement frappés par la crise de l’énergie.

La crise frappe très fort nos hôpitaux, dont certains risquent la faillite: "Je n’ai pas encore de chiffres, mais le gouvernement doit intervenir…"
©Montage JC Guillaume et Belga

Ouverts 24 h sur 24 et disposant de machines très énergivores, les hôpitaux sont de gros consommateurs d’énergie et de nombreux établissements craignent la faillite. Inquiet pour la situation financière de nos établissements de soins de santé, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke compte passer à l’action.

"Je vais déposer des propositions au sein du gouvernement lors de la confection du budget 2023, indique-t-il. On ne peut pas dire à un hôpital comme on peut le dire à un commerçant de faire des économies en éteignant plus tôt les lumières, même si la transition énergétique est déjà une réalité dans nos hôpitaux. Toutefois, il y a une consommation d'énergie qui est inévitable. En ce qui concerne le fédéral, je crois que le gouvernement doit intervenir. Je ne peux pas encore mentionner de chiffres mais je vais proposer à mes collègues d'intervenir pour soulager la facture énergétique des hôpitaux. S'il faut responsabiliser les institutions en ce qui concerne leur consommation d'énergie, la méthode de soutien nécessaire à ce stade, c'est l'intervention forfaitaire."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be