Toto Bongiorno, l'ex-syndicaliste de la Sabena, réagit à la victoire de l'extrême droite en Italie: "J’ai connu l’Italie à genoux après le Covid, elle est maintenant à plat ventre"

L’ex-syndicaliste de la Sabena reconverti dans la restauration fait partie de ceux qui ressentent de l’inquiétude devant l’avenir politique de l’Italie.

Toto Bongiorno, l'ex-syndicaliste de la Sabena, réagit à la victoire de l'extrême droite en Italie: "J’ai connu l’Italie à genoux après le Covid, elle est maintenant à plat ventre"
©DEMOULIN BERNARD
Toto Bongiorno, l’ex-syndicaliste de la Sabena reconverti dans la restauration, fait partie de ceux qui ressentent de l’inquiétude devant l’avenir politique de l’Italie. “Il est évident qu’il est inquiétant de voir l’extrême droite monter en puissance dans un pays européen.” Mais ce succès électoral ne vient pas de nulle part, poursuit Toto qui possède quelques biens immobiliers en Italie. “Durant les mois du Covid, je suis resté confiné dans un hôtel en Italie. J’ai pu ressentir l’émotion de la population. Ce que l’on observe ici, c’est un mouvement contestataire, un mouvement de ras-le-bol. Une partie de la population a voté pour Giorgia Meloni comme ces Français qui votent pour Marine Le Pen. Imaginez que Le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité