"On se croyait à l’abri, mais…" : les narcotrafiquants prêts à toutes les atrocités envers nos politiques

L’enlèvement avorté de Van Quickenborne prouve la détermination des cartels venus d’Amérique du Sud. Décryptage.

Vincent Van Quickenborne
©AP
L'enlèvement avorté du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne marque un tournant dans les violences liées au trafic de drogue en Belgique. Pour rappel, trois suspects...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité