Maxime Prévot ne croit pas aux "foutaises" d’Alexander De Croo: "Nous avons la capacité de diminuer la facture d’énergie des ménages par deux"

Pour Prévot, le refus des libéraux de soutenir un amendement des Engagés laisse leur président amer: "Ce que propose le MR est un trompe-l'oeil".

Le Premier ministre Alexander De Croo répète que la solution viendra de l'Europe. "Foutaises", répond Maxime Prévot. "Européen convaincu", il ne comprend pas pourquoi la Belgique ne prend pas des mesures pour compresser les prix du gaz, comme l'ont fait d'autres pays voisins. Et fait une proposition : "En plafonnant à 100 euros le MWh, on a la capacité de pouvoir rapidement diminuer par deux au minimum la facture des ménages et des entreprises....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité