Un mouvement de grève soudain à l'aéroport de Charleroi a éclaté ce dimanche après-midi

Un mouvement de grève soudain a éclaté ce dimanche après-midi et causé des perturbations à l'aéroport de Charleroi, a confirmé le service de communication de l'aéroport à la suite d'une information publiée par RTL Info.

Un mouvement de grève soudain à l'aéroport de Charleroi a éclaté ce dimanche après-midi
©PHOTONEWS

L'origine du mouvement de grève vient du personnel de sécurité de l'aéroport qui tenait à montrer son désaccord avec BSCA Security, la société en charge de la sécurité et de la sûreté de l'aéroport.

Selon RTL Info, la grève a éclaté aux alentours de 14h30, empêchant les passagers d'entrer dans l'aéroport durant une heure. Vers 16h00, le hall des départs était bondé.

Dans un communiqué dimanche soir, l'aéroport fait savoir que ce mouvement de grogne trouve son origine dans la décision de BSCA Security d'attribuer le futur marché public portant sur les contrôles de sureté auxquels les passagers sont soumis afin d'accéder aux portes d'embarquement à deux opérateurs (2 lots), au lieu d'un seul.

Le personnel de sécurité s'inquiète de la reprise des agents actuels par les deux opérateurs à venir, ainsi que d'éventuelles différences de formation et de rémunération.

Dans son communiqué, la direction se dite prête à encadrer cette problématique au mieux dans les clauses du cahier des charges régissant le marché. Elle rappelle que les salaires sont par ailleurs régis par la commission paritaire 317.

"L'aéroport déplore ce mouvement de mécontentement sauvage qui prend les passagers en otage alors même que des discussions se sont encore tenues ce jeudi 30 septembre durant lesquelles la direction de BSCA Security a directement confirmé sa volonté d'encadrer au mieux le marché public pour répondre aux attentes du personnel de son sous-traitant Security Master", ajoute le communiqué.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be