Le ministre Vincent Van Quickenborne devra rester sous protection tant qu’il est en poste: "Je pense que cette menace continuera"

"La menace n’est plus imminente mais je pense qu’elle continuera", a expliqué Vincent Van Quickenborne.

Ponciau Sébastien
Le ministre Vincent Van Quickenborne devra rester sous protection tant qu’il est en poste: "Je pense que cette menace continuera"
Le 29 septembre, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne, sur qui planaient des menaces d’enlèvement, a quitté le lieu sécurisé dans lequel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité