Un train bloqué plus d'une heure après avoir heurté un chevreuil à hauteur de Merelbeke

Belga
Un train bloqué plus d'une heure après avoir heurté un chevreuil à hauteur de Merelbeke
©Shutterstock

BRUXELLES 10/10 (BELGA)

Un train reliant Landen à Bruges a été immobilisé plus d'une heure dans la nuit de dimanche à lundi après avoir heurté un chevreuil à hauteur de Merelbeke en Flandre orientale. Quelque 200 voyageurs se trouvaient à bord du train lors de l'incident, a fait savoir Dimitri Temmerman, porte-parole de la SNCB. La collision s'est produite vers 23h20, provoquant l'arrêt du train avant la gare de Gand-Saint-Pierre. "Après la collision avec le chevreuil, il fallait vérifier si le train n'était pas endommagé", explique Dimitri Temmerman. "Le train a après pu repartir et est arrivé à Gand-Saint-Pierre à 00h45. (...) Le train a ensuite continué jusqu'à Bruges sans aucun problème."

Un incident impliquant un chevreuil n'est pas si exceptionnel que cela, ressort-il des statistiques d'Infrabel. En 2021, le gestionnaire du réseau ferroviaire a enregistré en moyenne près d'une heure et demie de retard par jour lié à la présence d'animaux sur ou autour des voies.

En 2021, soixante animaux ont été heurtés par un train en Belgique et il y a eu 144 signalements d'animaux à proximité des voies (avec crainte d'un possible incident). Ces signalements concernaient principalement des vaches et des moutons (28), des chevreuils (15), des chiens (13) et des chevaux (12).

Infrabel appelle une nouvelle fois les riverains à tenir leurs animaux de compagnie en laisse à proximité des voies et demande aux éleveurs de bien sécuriser leurs pâturages.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be