”Les familles francophones payent en moyenne 255€ pour la rentrée scolaire : c’est énorme”

Chaque jour, entre 17h et 18h sur LN24, Maxime Binet anime le débat sur LN24 dans l’émission “Il faut qu’on parle”. Au programme de l’émission : des sujets de société, qui font débat.

Ce jeudi, Maxime Binet et ses invités se sont intéressés à deux sujets d’actualité : la hausse des prix dans les supermarchés et la gratuité scolaire.

Autour de la table comme invités, il y avait Céline Aron, entrepreneuse (CEO de So blonde management), Ludivine de Magnanville, présidente de la Fédération Horeca Bruxelles, Mathieu Ladevèze, rédacteur en chef adjoint à La DH-Les Sports, chef des pages “Bruxelles”, Julie Frère, porte-parole de Test-achats et Merlin Gevers, chargé d’étude et action politique à la ligue des familles.

Sur la hausse des prix des courses dans les supermarchés, Julie Frère a donné les raisons “objectives” qui expliquent ce phénomène : “Nous sommes dans un contexte de crise énergétique. Ça veut dire que les coûts de la production, du stockage, du transport, … vont augmenter. Inévitablement, ça va se répercuter sur le prix des produits”, pointe la porte-parole de Test-achats.

Ensuite, les intervenants ont livré leur avis sur le coût de l’école. Entre les achats des livres, la cantine, le matériel scolaire, … l’école représente un véritable gouffre financier pour les familles : “Les familles francophones payent en moyenne 255€ pour la rentrée scolaire : c’est énorme”, détaille Merlin Gevers. Une opinion partagée par les différentes personnes présentes sur le plateau.

Revivez l’entièreté de l’émission dans la vidéo ci-dessus.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...