Des scènes de liesse et quelques débordements à Bruxelles suite à la qualification du Maroc en Coupe du monde

La situation est restée calme à Bruxelles suite à la qualification du Maroc pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Bien loin des tensions de dimanche dernier.

Arnaud Farr
Maël Duchemin

Contrairement à la Belgique, le Maroc est parvenu à décrocher sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde suite à sa victoire contre le Canada. Un impressionnant dispositif de sécurité était déployé dans le centre-ville afin de prévenir tout débordement, comme ce fut le cas lors de la victoire du Maroc dimanche dernier.

À l’issue du coup de sifflet final, les boulevards du centre-ville ont rapidement été envahis par des centaines de supporters marocains qui, dans la joie et la bonne humeur, ont célébré la victoire des leurs.

En images : scènes de liesse dans le centre de Bruxelles après la qualification du Maroc

Une certaine nervosité régnait dans le chef des forces de l’ordre mais aucune altercation n’est à déplorer. Quelques incidents sont survenus comme un individu qui est monté sur un bus ou du mobilier de chantier utilisé comme projectiles mais sans gravité. Un cordon policier permettait d’éviter toute intrusion vers les plaisirs d’Hiver et vers les commerces du haut de la Ville.

Vers 19h30, alors que la circulation était rouverte, une cinquantaine de jeunes s'en sont pris aux automobilistes en ouvrant les coffres et en semant la pagaille. Visiblement, les pelotons d'intervention n'avaient pas reçu l'ordre d'intervenir.

Un certain contrôle social s’est également instauré, avec des jeunes particulièrement turbulents calmés par des plus anciens. "Ils nous ont rendu fiers là-bas, ne nous tapez pas la honte devant les gens !", s'exclame un motard porté par la foule.

match maroc canada la fete dans les rues de bruxelles , lemonnier est prit par les marocains pour celebrer
©ennio cameriere

Des arrestations administratives ont été réalisées dans le courant de l’après-midi tandis que des mesures strictes ont été prises en amont afin d’éviter tout débordement. Les véhicules ne pouvaient pas stationner sur le boulevard Lemonnier et les engins de mobilité douce tels que les trottinettes électriques partagées, utilisées comme projectile et incendiées dimanche dernier, étaient interdits de stationnement dans cette zone. Les voitures stationnées sur le boulevard Lemonnier ont été dépannées. La Ville de Bruxelles prendra en charge les frais de dépannage car les panneaux d’interdiction n’ont été apposés qu’hier soir, loin du délai réglementaire.

Le bourgmestre a par ailleurs recommandé aux commerçants de fermer leur boutique. Les vendeurs de fruits et légumes doivent également ranger leurs étalages.

D'autre part, plusieurs lignes de transport public ont été interrompues, notamment la ligne de bus 13, entre Simonis et Étangs noirs, de même que la ligne du bus 20, entre Bastogne et Suzan Daniel et celle du bus 48, entre Chapelle et Anneessens. Le tram 51 est aussi interrompu entre Porte de Ninove et gare du Midi, ainsi que le 82 entre la gare de l'ouest et la gare du midi.

match maroc canada la fete dans les rues de bruxelles , lemonnier est prit par les marocains pour celebrer
©ennio cameriere

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be