L’accueil à double tranchant de Denis Ducarme à Alexia Bertrand : “Si le VLD a besoin, il reste encore beaucoup de talents au MR”

Un calumet de la paix rempli de poil à gratter.

Photos Bernard Demoulin : Denis Ducarme MR chez IPM (© Bernard Demoulin)
Denis Ducarme a réservé un accueil piquant à Alexia Bertrand. ©© Bernard Demoulin

Si la politique est quelques fois l’affaire de trahison et de coup bas, elle est plus généralement le théâtre de mots d’esprit, de déclarations piquantes et de discours à double tranchant. La nouvelle secrétaire d’État au Budget Alexia Bertrand, fraîchement débauchée par l’Open VLD au MR, en a fait les frais lors de sa première participation à la commission de la Protection des consommateurs.

”Je voulais vous souhaiter beaucoup de succès avec votre nouvelle fonction”, lui a envoyé Denis Ducarme en guise d’accueil. Toujours en flamand dans le texte, le député MR lui a signifié qu’elle était encore vue comme un transfuge mais qu’après les passes d’armes, l’heure était à la réconciliation. Le libéral lui a alors tendu un calumet de la paix rempli de poil à gratter : “Vous pouvez dire à vos collègues du VLD que si vous manquez de talents, il y en a encore suffisamment d’autres dans le groupe MR.”

guillement

Le combat francophone est important et compte encore énormément de beaux jours devant lui"

Puis, revenant à la langue de Molière, le député carolo a précisé que ces déclarations ne le concernaient pas. “Je pense en effet que le combat francophone est important et compte encore énormément de beaux jours devant lui. En outre, soyez certaine de mon soutien politique et amical dans le cadre des travaux qui seront les nôtres au sein de cette commission.”

Sans se laisser désarçonner, Alexia Bertrand a répondu avec humour qu'elle prenait note de sa candidature et qu'elle la transmettrait au VLD.

Avec Alexia Bertrand au VLD, la famille libérale pourrait s’offrir un siège de plus à la Chambre… si elle parvient à s’entendre

Est-ce que cela signifie que l’Open VLD et le MR vont se rabibocher après avoir laissé le torchon brûler en place publique ? Tant au sein des Vlaamse Liberalen que des Réformateurs, on affirme qu’une liste commune pourrait bien se constituer à Bruxelles pour le fédéral, avec Alexia Betrand derrière Sophie Wilmès et Hadja Lahbib. Mais d’ici à 2024, de nombreux coups de théâtre peuvent encore se produire…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be