La fête sauvée par les "anciens" du Maroc : comment les émeutes ont pu être évitées dans le centre-ville de Bruxelles

Quelques débordements sont à déplorer suite à la qualification historique du Maroc. Une chaîne humaine a à nouveau été formée pour éviter toute altercation avec les forces de l’ordre.

victoire maroc fete Bruxelles supporter marocain football coupe du monde centre ville
La fête bat son plein dans le centre-ville ©JEAN LUC FLEMAL

La fête était belle dans les rues du centre-ville de Bruxelles à l’issue de la douloureuse qualification du Maroc pour les 1/4 de finale contre l’Espagne. Dès le penalty victorieux d’Hakimi, des centaines de supporters marocains ont envahi le boulevard Lemonnier à coups de pétards et de feux d’artifice.

Les forces de l’ordre, présentes en nombre depuis le début de l’après-midi, formaient un cordon de sécurité afin d’empêcher toute intrusion vers les Plaisirs d’Hiver. Elles pouvaient également compter sur le soutien de riverains formant une chaîne humaine visant à éviter toute confrontation entre la police et les casseurs.

Certains se servent du prétexte de la qualification pour tout saccager et s’en prendre aux forces de l’ordre”, explique Radouane, qui vit à 15 km de Bruxelles et venu spécialement pour participer à la chaîne humaine en compagnie d’une dizaine d’autres personnes. “Nous avons essayé cela la semaine passée et ça s’est relativement bien déroulé. Dès que nous voyons des jeunes turbulents, on les ramène à la raison et ils obéissent. C’est un mouvement spontané et tout ce que l’on veut, c’est de célébrer cette qualification historique dans la joie et la bonne humeur, loin des troubles des derniers matchs.”

Des fourgons de police caillassés

Les stations de métro Lemonnier et Anneessens ont préventivement été fermées. Quelques débordements sont toutefois à déplorer suite à des fourgons de police caillassés par quelques individus.

"Comme jeudi dernier, les 'anciens' du quartier ont formé une chaîne et ont tenté de calmer les esprits le plus longtemps possible. Alors que le calme était présent, nous avons dû intervenir suite à des jets de projectiles sur les forces de police qui ont du faire usage de gaz lacrymogènes près de la gare du Midi", explique Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles. "Vers 20h35, un conteneur a été incendié sur l'avenue Poincaré près du numéro 77. Une arroseuse a été utilisée pour éteindre le feu en attendant l'arrivée des pompiers. Les personnes présentes dans la zone en question ont ensuite été arrêtées."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be